Docteur Tarik ZIAD - Spécialiste Oto-Rhino-Laryngologie

Opening Hours : Lundi à Samedi - 9h - 19h

All Posts in Category: news

Otologie

L’otologie est une branche de la médecine spécialisée dans le diagnostic et le traitement des troubles de l’oreille humaine.
Elle est souvent regroupée avec les spécialisations relatives au nez et à la gorge dans la branche de la médecine appelée oto-rhino-laryngologie.

SUITE

Ronflement

Le ronflement (ou ronchopathie) désigne le bruit respiratoire que produit un dormeur. Ce bruit traduit la vibration des tissus de la gorge détendus par le sommeil. Le ronflement chronique ne doit plus être traité comme un phénomène normal, un objet de dérision, ou la cause assez fréquente d’une mésentente conjugale. Ce bruit pouvant atteindre 100 décibels est le résultat d’une vibration des tissus mous respiratoires (dits naso-pharyngés : voile du palais, base de la langue et parois pharyngées).

« Au-delà de 40 ans, 60 % des hommes et 40 % des femmes ronflent un peu, épisodiquement. Mais seulement 25 % des hommes et 15 % des femmes souffrent d’un ronflement important pathologique, appelé rhonchopathie chronique »1. Les ronflements sont favorisés par la fatigue, la prise d’alcool2, certains médicaments, mais l’obésité est aussi un facteur de ronflement ou d’aggravation de celui-ci.

Les enquêtes montrent que 50 % des ronfleurs gênent leur conjoint (les effets négatifs du ronflement sur la vie conjugale peuvent aller jusqu’à faire de temps à autre chambre à part3, ou au divorce) et que souvent cette gêne s’étend au reste de la famille, voire aux voisins4.

Outre l’aspect anecdotique et banal de ce symptôme, celui-ci peut masquer une autre pathologie beaucoup plus sérieuse, les apnées du sommeil. Les conséquences de ces apnées et de ces ronflements suscitent de nombreuses études depuis la généralisation des enregistrements du sommeil, en hospitalisation ou maintenant à domicile.

La fréquence de cette affection croit avec l’âge avec un maximum entre 50 et 70 ans. La prépondérance masculine est évidente, mais tend depuis 20 ans à diminuer, dans la mesure où la proportion de femmes buvant de l’alcool et fumant est de nos jours devenue presque aussi élevée que celle des hommes. Une obésité est fréquemment rencontrée chez les patients, mais il faut cependant garder à l’esprit que dans 30 % des cas les sujets ont un poids normal.

SUITE

La Pharyngite

La pharyngite est une inflammation du pharynx. On parle de pharyngo-amygdalite lorsqu’il y a une inflammation des amygdales associée.

Elle est le plus souvent virale (90 % des cas environ). Plusieurs virus peuvent en être la cause dont voici quelques exemples : adénovirus, rhinovirus, Coxsackie, virus respiratoire syncytial, virus Influenza, parainfluenza, mononucléose infectieuse… Les bactéries ne sont responsables que de 10 % des cas. Le plus fréquent est le Streptocoque β-hémolytique du groupe A (rare chez les moins de 3 ans). D’autres pathogènes tels que Neisseria gonorrhoeae et Arcanobacterium haemolyticum sont aussi possibles.

SUITE